Information, éducation et sensibilisation de la population locale


Nos recherches et actions furent divisées en deux missions de terrain, l'une qui fut conduite du 8 au 11 septembre et une seconde qui fut elle conduite du 19 septembre au 23 octobre 2010. Ces deux missions furent conduites dans le Dornogobi aimag, sud-est Gobi. Au cours de la seconde mission de terrain diverses actions furent conduites en parallèle de mes recherches sur le Khulan avec l’aide de Mr. Batmunkh D., étudiant en Biologie à l'Université Nationale de Mongolie et membre de la Mongolian Ornithological Society:

 

1. Education

Après avoir discuté, au cours de la mission qui fut conduite en 2009, de notre projet d’éducation pour la protection du Khulan et de la nature avec l’école de Khatanbulag (Khatanbulag sum - Dornogobi aimag), nos activités pédagogiques ont été initiées au cours de cette mission conduite en 2010.

 

Deux écoles furent choisies cette année en fonction de nos déplacements et des disponibilités des professeurs : l’école de Khatanbulag et l’école de Mandakh.

 

 

.Ecole de Khatanbulag: Un diaporama PowerPoint fut présenté aux élèves de la classe d’anglais de Mlle GANTUGS, professeur d’anglais de l’école de Khatanbulag, sans rétroprojecteur avec tous les enfants autour de l’ordinateur portable que j’avais apporté. Ce diaporama présentait la localisation actuelle du Khulan en Mongolie, diverses photos illustrant l’écologie comportementale du Khulan et son importance dans l’écosystème du Gobi (avec notamment les trous creusés en été par les hémiones au niveau des points d’eau et rivières asséchées qui peuvent être utilisés par les animaux domestiques, autres espèces sauvages et par les hommes pour accéder à l’eau). Mes explications tout au long de cette présentation furent traduites par Batmunkh, l'étudiant qui m'assistait dans mes recherches et dans la conduite du projet. A la fin de cette présentation les enfants furent interrogés sur leurs connaissances sur le Khulan, leur point de vue sur cet animal, … Pour finir des posters et des photos sur le Khulan furent distribués à cette classe (photo en diaporama ci-dessous).

 

Une rencontre fut également organisée avec le club de protection de la nature de cette école, des conseils et des idées d’activités à organiser tout au long de l’année leur furent donnés, nous leur avons également proposer de réaliser quelques supports pédagogiques pour ce club ainsi que pour l’école et avons évoqué avec eux la possibilité d’organiser ensemble quelques activités autour du Khulan dès notre prochaine mission.  

 

   

.Ecole de Mandakh: Un diaporama fut également présenté devant une centaine d’enfants, leurs professeurs et le directeur de l’école de cette école, avec cette fois-ci un rétroprojecteur et un écran mis à disposition par l’école. A la fin de la présentation une discussion libre fut organisée avec les enfants. Des posters et des photos sur le Khulan leur furent également remis ainsi qu’au professeur de Biologie.   

 

Ces deux interventions furent accueillies avec un vif intérêt et un très grand enthousiasme de la part des enfants de ces deux écoles et de leurs professeurs, nous encourageant à renouveler l’expérience dès la prochaine mission avec davantage d’activités et de supports pédagogiques.

 

Nous pensons également réaliser les supports éducatifs en deux langues : mongol et anglais afin de rendre ces supports exploitables à la fois par les professeurs de Biologie ainsi que par les professeurs d’Anglais.

 

Autres actions conduites:

- en 2008

- en 2009

- en 2010 

 


2. Sensibilisation de la population locale à la protection de la nature

Renforcement des liens entre Bouddhisme et protection du Khulan, des espèces et de la nature

 

Au cours de la mission de 2009 nous avions initié notre coopération avec les moines bouddhistes d’un petit monastère de notre région d’étude, sud-est Gobi, avec pour objectifs :

 

- de renforcer les liens entre le Bouddhisme mongol et la conservation de la faune sauvage,

- de sensibiliser la population locale à l’importance de protéger le Khulan, la faune sauvage du Gobi et la nature selon les enseignements du Bouddhisme,

- ainsi qu'à revaloriser l'interdépendance entre la nature et les hommes,

 

pour le maintien durable de l’équilibre de l’écosystème du Gobi et pour atteindre une meilleure harmonie entre la nature, les animaux et les hommes.

 

Cette dernière mission fut l’occasion de concrétiser ce projet avec les moines du monastère avec lequel nous avons donc commencé à travailler en 2009 ainsi qu'avec le célèbre monastère Khamariin hiid. 

 

Dans le premier petit monastère, deux moines ont rendu sacré le Khulan le 13 octobre dans la matinée. Pour symboliser cet acte, nous leur avons fait don d’une photo d’hémiones avec deux petites statues en bronze représentant deux lions, le tout déposé sur un khatag bleu (écharpe en soie bleue) suivant les traditions mongoles. Cette photo sera placée à l’intérieur du monastère, sur l’autel, entourée des deux statues de lions qui augmenteront le caractère sacré du Khulan.

 

Les moines de ce monastère parleront régulièrement à leurs visiteurs tout au long de l’année et surtout lors de grandes fêtes traditionnelles mongoles de l’importance de protéger le Khulan pour l’écosystème du Gobi et pour la population locale.

 

 

Le 18 septembre fut désigné comme le « Jour du Khulan » par le moine responsable du monastère d’Ölgii Khiid avec lequel nous travaillons depuis 2009. Le Khulan sera alors célébré chaque année, le 18 septembre, dans les monastères bouddhistes du sud-est Gobi, avec des activités qui seront également organisées avec les écoles et la communauté locale de la région. 

 

Un des moines du monastère Khamariin Khiid désigna quant à lui le 10 septembrecomme le « Jour de la faune sauvage du Gobi ». L’objectif étant le même que pour le « jour du Khulan ».

 

Nous espérons pouvoir être présents en septembre 2012 pour célébrer avec ces deux monastères ces deux fêtes importantes pour le projet et la protection de la biodiversité du Gobi.

 

D’autres actions seront également conduites à l’avenir en coopération avec ces deux monastères et divers supports pédagogiques seront préparés et distribués à ces monastères.

 

Dès la prochaine mission qui sera conduite en 2012, nous étendrons nos activités avec les monastères Bouddhistes à la protection de la nature en général. Nous essayerons également d'impliquer dans ce projet d'autres monastères Bouddhistes de la région, ainsi que de la capitale, Ulaanbaatar.

 


3. Information

Des posters sur le Khulan (sa localisation en Mongolie, son statut et l’intérêt d’agir ensemble pour sa protection) furent distribués aux gouverneurs des districts administratifs, aux rangers avec lesquels nous travaillons, aux écoles dans lesquelles les présentations furent réalisées, aux personnes qui ont accepté de participer avec nous au projet, ainsi qu’aux deux monastères bouddhistes avec lesquels nous travaillons. Des photos d’hémiones furent également distribuées, avec mentionné en haut et en rouge la mention « très rare » (pour insister sur le fait que cet animal est aujourd’hui menacé de disparition, le terme rare étant pour la population locale plus parlant que les termes « en danger » ou « menacé » et mettant un accent sur la caractère unique et précieux de cet animal pour la Mongolie).

 

En 2009, nous avions créé une bande dessinée sur l’hémione sauvage de Mongolie, son écologie comportementale, les menaces affectant sa survie, et la nécessité de protéger cet animal. Ce support eu un grand succès auprès des enfants et adultes à qui nous l’avions donné.

 

Nous souhaitons à présent pouvoir créer de nouveaux supports plus complets, qui seront complétés par la mise en place d’activités diverses avec les éleveurs et la population de notre région d’étude.

 


Contribuez à la protection de cette espèce menacée et de son habitat // Soutenez nos actions